TRISTE RÉALITÉ DES BALLES LAQUÉES

Relativement aux balles de golf usagées / balles laquées, des études scientifiques et des tests de balles effectués par magazines de golf renommés (par ex. Golf digest), ont toujours prouvé :

1. TROP LONGTEMPS DANS L'EAU - DISTANCE DE FRAPPE RÉDUITE.

Déjà après douze heures d'immersion dans l'eau, la couche extérieure de la balle de golf laisse pénétrer l'eau. Cela tient principalement aux couches modernes des balles de golf multicouches (par ex. uréthane, UPC, etc.) conçues pour être extrêmement hydrophile (absorbant l'eau) pour, dans la mesure du possible, ne pas être influencées par les effets négatifs des aléas météorologiques. Si pourtant des balles séjournent un long moment dans l'eau, apparaissent des dommages permanents, certes invisibles à l'extérieur, mais dont l'impact sur la longueur atteinte au swing est certain. Le noyau de la balle de golf, source d’énergie de la balle, est alors indiscutablement endommagé. Des études montrent que les balles laquées perdent déjà 5 à 10 m de longueur (au swing avec le driver), après avoir séjourné une semaine dans l'eau ; après 3 mois, cette perte de longueur peut afficher jusqu'à 20 à 30 m.

2. UNE BALLE RECYCLÉE (REFURBISHED) N'A PLUS GRAND-CHOSE EN COMMUN AVEC LA BALLE DE GOLF D'ORIGINE.

De nombreux fournisseur de balles laquées rénovent, par sablage, des balles ayant séjourné dans l'eau et des balles inesthétiques. À ce moment-là, la dernière couche transparente de scellage est généralement totalement éliminée. En outre, il arrive aussi fréquemment de réaliser une intervention très sensible sur la structure alvéolaire de la balle de golf.

Après le traitement de surface, la dernière couche, logo de société inclus, est une nouvelle fois entièrement appliquée. Les laques utilisées n'ont naturellement rien à voir avec les scellages de balle onéreux de la balle d'origine. L'intervention importante sur la structure de surface ainsi que sur le poids de la balle de golf ont des effets négatifs notoires sur l'aérodynamisme et la stabilité de la trajectoire.

TRISTE RÉALITÉ DES BALLES LAQUÉES

Relativement aux balles de golf usagées / balles laquées, des études scientifiques et des tests de balles effectués par magazines de golf renommés (par ex. Golf digest), ont toujours prouvé :

1. TROP LONGTEMPS DANS L'EAU - DISTANCE DE FRAPPE RÉDUITE.

1. Too long in the water

Déjà après douze heures d'immersion dans l'eau, la couche extérieure de la balle de golf laisse pénétrer l'eau. Cela tient principalement aux couches modernes des balles de golf multicouches (par ex. uréthane, UPC, etc.) conçues pour être extrêmement hydrophile (absorbant l'eau) pour, dans la mesure du possible, ne pas être influencées par les effets négatifs des aléas météorologiques. Si pourtant des balles séjournent un long moment dans l'eau, apparaissent des dommages permanents, certes invisibles à l'extérieur, mais dont l'impact sur la longueur atteinte au swing est certain. Le noyau de la balle de golf, source d’énergie de la balle, est alors indiscutablement endommagé. Des études montrent que les balles laquées perdent déjà 5 à 10 m de longueur (au swing avec le driver), après avoir séjourné une semaine dans l'eau ; après 3 mois, cette perte de longueur peut afficher jusqu'à 20 à 30 m.

2. UNE BALLE RECYCLÉE (REFURBISHED) N'A PLUS GRAND-CHOSE EN COMMUN AVEC LA BALLE DE GOLF D'ORIGINE.

2. Refurbished balls are not the original

De nombreux fournisseur de balles laquées rénovent, par sablage, des balles ayant séjourné dans l'eau et des balles inesthétiques. À ce moment-là, la dernière couche transparente de scellage est généralement totalement éliminée. En outre, il arrive aussi fréquemment de réaliser une intervention très sensible sur la structure alvéolaire de la balle de golf.

Après le traitement de surface, la dernière couche, logo de société inclus, est une nouvelle fois entièrement appliquée. Les laques utilisées n'ont naturellement rien à voir avec les scellages de balle onéreux de la balle d'origine. L'intervention importante sur la structure de surface ainsi que sur le poids de la balle de golf ont des effets négatifs notoires sur l'aérodynamisme et la stabilité de la trajectoire.

Back to top

Trends, deals and coupons via e-mail!
We will not give your data to third parties.
Unsubscribe at any time.

WE ACCEPT
SHIPPED WITH